Stjernesymbol i menu


Symbole 13
Le plan universel éternel

Résumé de l'explication du symbole No 13 – Le plan universel éternel


Le symbole montre que les êtres vivants sont indissociablement reliés à un plan divin universel et éternel. Ce plan les rend capables de maîtriser la création de la lumière et des ténèbres mentales. Lors de leur traversée éternelle des plans d'existence du cycle en spirale, les êtres vivants engendrent la lumière et les ténèbres à l'aide de différentes combinaisons d'énergies fondamentales. La réalité cosmique qui est à l'origine de cette création est le principe des contrastes. Sans ce principe, il n'y aurait pas d'expérience de la vie. La forme d'expérience de la vie la plus élevée et la plus achevée qui soit est un rapport harmonieux entre la lumière et l'obscurité. Cette harmonie mentale est l'expression de l'amour absolu.

Les éléments principaux du symbole :

  • Le triangle blanc symbolise le moi de l'univers, le moi de Dieu.
  • Chaque cercle blanc symbolise le moi d'un être vivant.
  • Le symbole est découpé en six zones qui représentent les six plans d'existence du cycle en spirale. Le règne du bas représente le règne végétal (en rouge), suivi sur la droite par le règne animal (en orange), par le règne de l'homme véritable (en jaune), le règne de la sagesse (en vert), le monde divin (en bleu) et par le règne de la félicité (en indigo clair).
  • Chaque disque de plusieurs couleurs représente la « matière » de la zone d'évolution des énergies fondamentales dont nous parlons.
  • Les six losanges noirs symbolisent la combinaison d'énergies fondamentales de l'organisme global des êtres vivants telle qu'elle apparaît dans chacun des six plans d'existence quand cet organisme global est à son apogée.
  • Chaque organisme global possède sa combinaison propre composée d'un corps de l'instinct, d'un corps de la pesanteur, d'un corps des sentiments, d'un corps de l'intelligence, d'un corps de l'intuition et d'un corps de la mémoire.
  • Les lignes pointillées qui lient les corps d'énergies fondamentales les uns aux autres montrent que d'un plan d'existence à l'autre, leurs facultés diffèrent, ce qui veut dire que les formes de manifestation et d'expérience de la vie des êtres vivants changent d'un plan à l'autre.
  • La zone noire et la zone blanche circulaires qui se trouvent à la périphérie du symbole montrent l'interaction de l'obscurité et de la lumière au fil des six plans d'existence.

Læs Cf. les propres explications de symboles de Martinus dans L'Image Éternelle de l'univers, tome 1.