Stjernesymbol i menu


Symbole 20
La rémission des péchés

Résumé de l'explication du symbole No 20 – La rémission des péchés


Le symbole montre comment les facultés humaines des êtres vivants évoluent et comment elles les libèrent de leur karma, leur destin ténébreux récurrent. Dans l'absolu, le péché n'existe pas. Mais en raison de leur ignorance, les hommes commettent de nombreuses erreurs. Ils récoltent les effets de ces erreurs sous forme de souffrances et de destin malheureux, ce qui à son tour a pour conséquence de développer leurs facultés humaines. Lorsque l'humanité d'un être donné est si évoluée qu'il devient incapable de commettre telle ou telle mauvaise action, cela le protège des effets de destin récurrents qui proviennent de ses actions ténébreuses passées de même nature. Cela est vrai quel que soit le nombre d'effets de destin qu'« il lui reste » à subir. C'est cela le principe cosmique de la rémission des péchés.

Les éléments principaux du symbole :

  • La figure orange en forme d'escalier tout en bas de l'image symbolise le fait que chacune des vies terrestres que connaissent les êtres vivants représente une étape de leur développement.
  • FLa zone située entre les deux lignes blanches verticales symbolise la vie actuelle d'un être donné.
  • La zone jaune symbolise son passé et la zone verte son avenir.
  • Les zones orange striées de noir et les zones blanches qui les séparent représentent respectivement la série de vies physiques des êtres vivants et leurs vies spirituelles intermédiaires.
  • Les arcs de couleur blanche qui passent d'une vie spirituelle à l'autre représentent les arcs de destin qui comportent uniquement des expériences de vie de lumière, de félicité.
  • Les arcs de couleur orange symbolisent les arcs de destin qui, grâce à la réincarnation, passent d'une vie terrestre physique à l'autre.
  • Les flammes jaunes qui traversent le symbole de part en part représentent le développement des facultés humaines des êtres vivants. Ces facultés arrivent petit à petit à empêcher le retour des arcs de destin, et cela au fur et à mesure que les êtres concernés deviennent incapables de faire subir à leur prochain les actions ténébreuses de même nature qui sont à l'origine de ces arcs de destin. C'est de cette façon que les êtres vivants finissent par être débarrassés de leur karma ténébreux superflu et de leur destin malheureux.

Cf. les propres explications de symboles de Martinus dans L'Image Éternelle de l'univers, tome 2.